Esprit d'hiver, de Laura Kasischke (USA)

Publié le par sabine

Une seule journée, un 25 décembre. Un seul lieu : la maison de Holly.

Holly se retrouve le jour de Noël seule avec sa fille de 15 ans, Tatiana, dans sa maison isolée par une tempête de neige. Son mari est parti chercher ses parents à l'aéroport et ne revient pas ; la famille et les amis censés venir partager le repas de Noël ne peuvent pas se déplacer par ces conditions météorologiques catastrophiques.

Cette journée tourne au cauchemar. On suit toutes les pensées de Holly, qui essaie de partager cette journée de Noël avec sa fille. Mais celle-ci semble terriblement absente, peu coopérative, et a parfois des réactions impulsives inattendues, typiques de l'attitude des adolescents. Holly essaie de la comprendre, d'améliorer la communication, de détendre l'atmosphère. Mais elle est constamment renvoyée vers des souvenirs plus ou moins anciens : les morts des femmes dans sa famille depuis son enfance (sa mère, ses sœurs) à cause d'un problème génétique, sa grave opération pour se débarrasser de ce problème, repousser l'échéance mortelle, et éviter de le transmettre à ses enfants, l'adoption de Tatiana dans un orphelinat de Russie, les deux voyages là-bas, et d'autres souvenirs plus secondaires, mais pesants : la mort du chat et de la poule, l'accident et le départ de la femme de ménage,... Holly retrouve des souvenirs enfouis, des pressentiments dont elle n'a pas voulu tenir compte il y a longtemps, elle se culpabilise.

De petits détails bizarres ponctuent la journée d'Holly, en créant une ambiance inquiétante : un réveil tardif, une infime odeur de moisi, la teinte légèrement bleutée de la peau de sa fille, ses changements incessants de vêtements, un verre cassé par le vol plané du téléphone, des coups de fil incompréhensibles d'une personne inconnue, l'appel trop court de son mari... Holly semble incapable de faire face à... mais à quoi, en fait ?

Peu à peu, le malaise s'approfondit, on se doute qu'il se passe quelque chose d'anormal...

Laura Kasischke est experte pour nous mettre mal à l'aise. Ce livre, très bien écrit, est bouleversant, et se lit très vite ! A ne pas lire si on est dépressif...

Maintenant, je vais lire un livre drôle, pour changer !!! ;o)

Publié dans romans étrangers

Commenter cet article

LaClaire 30/03/2014 09:47

AAh il faut absolument que je trouve ce livre ! J'adore cet auteur, elle est géniale et folle...

Ludmilla 07/03/2014 17:42

Je l'ai lu aussi et oui c'est une superbe lecture ! Il m'a laissé comme un petit air qui trotte dans la tête... Un esprit qui se rappelle à moi ? Bises :-)

sabine 07/03/2014 20:20

merci de ton passage !