Tristes revanches, de Yoko Ogawa (Japon)

Publié le par sabine

Des nouvelles qui s'imbriquent les unes dans les autres, non pas comme dans un puzzle : aucune "vision d'ensemble" à la fin, mais comme un écheveau embrouillé : dans chaque nouvelle, quelques détails en rappellent une autre, un personnage ré-apparaît, dans un autre contexte, vu différemment... Une ambiance inquiétante parfois, les situations ont toujours un aspect décalé.

Des kiwis sont entassés dans un immeuble, des légumes poussent en forme de mains, une femme a son cœur positionné à l'extérieur de son corps, un vieil homme très poli tient un musée des supplices, un tigre du Bengale meurt la patte posée dans la main du vieil homme, …

Une écriture simple, facile à lire, des descriptions très précises, des personnages aux réactions parfois insolites.

« Un camion s'était renversé au milieu du pont. (…) Mais ce qui m'étonna le plus, ce furent les tomates qui jonchaient la route. Sur le coup, je ne me rendis pas compte qu'il s'agissait de tomates. J'eus l'illusion de me retrouvée égarée au milieu d'un champ, où des fleurs rouges dont je ne connaissais pas le nom fleurissaient en pagaïe, d'une manière vénéneuse. L'idée me traversa même l'esprit que c'était peut-être le sang du chauffeur qui avait coulé jusque sur la route pour la colorer aussi joliment. C'étaient vraiment de belles tomates. Uniformément rouges et rondes. Brillant au soleil, elles avaient tout recouvert, si bien que l'on ne voyait plus l'asphalte. (…) La voiture écrasa plusieurs tomates qui avaient roulé jusque sur la voie où je me trouvais. Elles s'écrasaient bien trop facilement. Elles éclataient d'un coup, sans regret, sans hésitation, comme si elles le voulaient. Réduites à l'état liquide, elles se teintaient d'un rouge encore plus profond qui ressemblait à la couleur du sang... »

Publié dans nouvelles

Commenter cet article