Prodigieuses créatures, de Tracy Chevalier (USA)

Publié le par sabine

Ce roman à deux voix raconte l'histoire vraie au XIXe siècle d'une anglaise très pauvre, Mary Anning, ayant peu d'instruction, et qui, passionnée par les fossiles qu'elle trouve sur la plage de son village, fait des découvertes importantes pour la science.

Il est découpé en chapitres racontés soit par Mary Anning, soit par Elizabeth Philpot, une bourgeoise londonienne qui s'installe à Lyme, le village de Mary, avec ses deux sœurs. Elle est très vite captivée par les fossiles, et rencontre Mary dans l'atelier de son père menuisier. Une amitié commence, malgré les différences sociales et culturelles dont elles sont bien conscientes, et dont elles ne cherchent pas à supprimer les barrières. Les deux femmes se heurtent aussi à des obstacles communs : la réprobation générale face à leur comportement peu conformiste pour l'époque, et l'impossibilité pour les femmes de se faire reconnaître dans le monde scientifique.

Les parties racontées par Elizabeth sont écrites dans un style châtié, qui correspond à la mentalité de sa classe sociale, et qui m'a un peu rebuté au début. Celles racontées par Mary correspondent au langage populaire.

Un roman qui montre comment la découverte de grands fossiles d'animaux disparus a ébranlé les discours religieux sur la création du monde. Très intéressant !

L'auteure fournit une bibliographie sur laquelle elle s'est appuyée pour raconter cette histoire, et donne à la fin quelques précisions sur la vie des personnages.

Publié dans romans étrangers

Commenter cet article