Ermites dans la taïga, de Vassili Peskov (Russie)

Publié le par sabine

En 1978, des géologues russes font des repérages aériens en Sibérie, à plus de 3000kms de Moscou, dans une zone montagneuse couverte de forêts, totalement sauvage, près de la Mongolie. Et là, à 250kms de la plus proche localité, ils découvrent… un potager et une isba ! Lorsqu’ils partent à pieds dans cette zone, où ils ont l’intention d’installer une base, ils décident d’aller à la rencontre des humains installés là. Et ils trouvent 5 personnes d’une même famille, les Lykov, un père (86 ans) et ses quatre enfants (entre 40 et 60 ans), vivant complètement en dehors de la société (« en dehors du siècle », selon leur expression).

Un schisme (« raskol ») dans l’église orthodoxe a eu lieu au XVIIe siècle. Les « vieux croyants », voulant garder leurs anciens rituels, et pour éviter la répression, s’installent le plus loin possible de la civilisation, afin d’éviter tout contact avec le monde. En 1945, pour fuir un détachement militaire à la recherche des « déserteurs », les Lykov décident de s’enfoncer encore plus profondément dans la taïga, et s’installent en autonomie complète dans cet endroit inaccessible.

Vassili Peskov, reporter dans un grand journal russe, raconte dans ce livre l’étonnante aventure de ces ermites qu’il a rencontrés et suivis sur plusieurs années.

Une plongée dans une vie extrêmement dépouillée, en plein XXe siècle...

Voir la suite ici

Commenter cet article