Aux petits mots les grands remèdes, de Michaël Uras (France)

Publié le par sabine

Alex est bibliothérapeute. Il propose des lectures à ses patients, lectures qui devraient les aider dans leur vie. Mais dans sa vie à lui, ça ne va pas très bien : Mélanie vient de le quitter. Alors sa tendance naturelle est de se réfugier dans ses livres…

« Comme d’habitude, j’ai lu pendant des heures. Une overdose verbale. Les yeux explosés. Mal à la tête. Trop lire rend malade mais ne tue pas. J’en suis la preuve vivante. A-t-on déjà entendu parler d’un être humain mort d’avoir lu tout Zola en une semaine ? (…) Non, on ne mourait pas de lire, on devenait juste un peu plus misanthrope. »

Il a trois patients : un jeune homme, Yann, enfermé dans son impossibilité de parler, et aussi dans sa relation avec sa mère ; un sportif de haut niveau, qui cherche à s’éloigner de son milieu sportif ; et un homme quelconque, coincé dans une vie entièrement dévouée à son travail. Les conseils littéraires d’Alex sont intéressants, on apprécie…

Il retrouve Mélanie au cours d’une manif, manif qui changera la vie de la jeune femme. Et qui permettra à Alex de « guérir » la sienne, après avoir perdu tous ses patients…

Un livre détente, qui fait sourire, mais guère plus...

mise à jour le 25 novembre 2016 : écouter sur ce sujet  l'émission d'Ali Rebehi, avec Michaël Uras, Régine Detambel et Colombe Schneck

Publié dans romans français

Commenter cet article