Le livre des âmes, de Glenn Cooper (USA)

Publié le par sabine

C’est la suite du Livre des morts. Et c’est une déception…

Un ancien livre manuscrit provenant de l’île de Wight est mis aux enchères à Londres. Will Piper, maintenant retraité du FBI, est contacté par deux types bizarres pour récupérer ce manuscrit. Mais Will n’a pas envie de se lancer dans cette aventure, maintenant qu’il est papa d’un petit garçon. Ce qui veut dire, bien sûr, qu’il va y aller… Et se heurter aux responsables du service secret de la Zone 51, prêts à tout pour récupérer ce livre manquant à leur collection.

Une histoire un peu tirée par les cheveux, car au fond, ce manuscrit ne représente plus grand-chose, vu qu’il recense les naissances et les morts de l’année 1527. Plus très stratégique au XXIè siècle : comment justifier que le gouvernement américain fasse assassiner des gens pour mettre la main dessus ?

Alors l’auteur invente un poème de Shakespeare caché dans la reliure, et dans lequel se trouvent des indices pour trouver d’autres éléments dans un manoir médiéval anglais (au demeurant très bien décrit, « J'ai l'impression d'être dans un roman d’Agatha Christie » dit Will) habité par une (bien sûr) superbe jeune femme et son grand-père. Will et Isabelle partent à la recherche des documents, et (bien sûr) les trouvent en quelques jours : une lettre de Calvin en 1530, une lettre de Nostradamus en 1555 et un rapport de Félix, le responsable du monastère de l’île de Wight, chargé en 1297 de la destruction de la fameuse bibliothèque. De retour aux USA, Will devra déjouer tous les pièges qui lui sont tendus pour réussir à survivre (devinez : oui, il va réussir!) A la fin du livre, l’auteur nous offre tout de même une idée de ce qui pourrait advenir à la Terre en 2027, date prévue pour « la fin des temps ».

Une idée de Will m'a amusée, quand il hésite à révéler ce qu'il vient faire au chauffeur du taxi qui l'amène au manoir anglais : "Quelle tête ferait-il si je lui disais la vérité ? Je suis venu résoudre le plus grand mystère de tous les temps. Une question de vie ou de mort. De début et de fin du monde. Sans oublier l'existence de Dieu, bien sûr".

Autant le premier tome m’avait intéressée, j’avais trouvé l’idée originale, autant là, je me suis trouvée devant un livre sans nouvel intérêt. Hormis peut-être les précisions sur ce qui s'est passé aux XIIIè et XVIè siècles. Il se lit facilement (en trois jours), c’est déjà ça… Mais je n’ai plus aucune envie de livre le troisième tome (le livre des prophéties)!

Publié dans romans policiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article