Cyanure, de Camilla Läckberg (Suède)

Publié le par sabine

cyanureExercice de style : écrire un roman policier à la manière d’Agatha Christie.

Placer une famille entière dans un endroit clos : dans un hôtel, sur une île isolée par une tempête de neige. Présenter les membres de cette famille : le patriarche, très riche, tire les ficelles car il détient l’argent, qu’il distribue selon son bon plaisir, ce qui lui permet de demander des comptes, de juger, de mépriser presque tous. Les amener dans une salle à manger, faire dire au grand père quelque chose de très désagréable à propos de son testament, et le faire mourir dans une odeur d’amande… Huis clos pendant lequel on découvre les relations de haine, d’amour, d'indifférence entre les membres de la famille. Un flic est là, un peu par hasard, il enquête (bien obligé !). Encore un coup de théâtre, puis un secret dévoilé. Sur plusieurs tables de chevet dans les chambres, « Les aventures de Sherlock Holmes »…

Tant qu’à faire, je crois que je préfère lire directement un livre d’Agatha Christie. Disons que ce petit livre, qui se lit très vite, est plus un clin d’œil qu’un « vrai » roman ! Amusant.

Bibliographie et interview de l'auteur ici.

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

LaClaire 05/03/2012 17:31

Je n'ai pas lu celui-ci, mais j'ai déjà essayé cette romancière sans vraiment accrocher : j'ai l'impression que c'est la mode "Millénium" qui l'a poussée en tête de gondoles...

marilys 01/03/2012 18:21

tout à fait de ton avis: on pense plus à A Christie qu'à S Holmes,et les livres d'A Christie sont plus fouillés, mais c'est agréable à lire ( et vite fait ! )