"Fables amères, de tout petits riens" et "Tout seul", de Chabouté (France)

Publié le par sabine

Après avoir tant aimé "Un peu de bois et d'acier", j'ai cherché dans mes bibliothèques préférées d'autres bédés du même auteur, et j'ai trouvé celles-ci. Pas déçue, c'est toujours le même style (des dessins en noir et blanc, qui m'évoquent un peu Comès), toujours aussi bien observé, toujours aussi beau, toujours aussi touchant. 

fables amères "Fables amères" montre de petites histoires (j'ai failli écrire "des nouvelles"), presque sans paroles, des observations de gens rencontrés tous les jours (la caissière du supermarché, le balayeur, la guichetière de la Poste, mais aussi la petite fille et sa mère "raccompagnées" à la frontière,...). Des regards échangés, des incompréhensions, des sourires timides, des émotions qui passent. J'ai été très touchée spécialement par la dernière histoire, comme si je l'avais vécue !
tout seul "Tout seul", une bédé de 367 pages. Un patron de chalutier apporte depuis des années le ravitaillement sur un phare... automatique. Le marin qu'il vient d'embaucher se pose quelques questions à ce sujet. Et à force de patience, il arrive à dévérouiller une situation bloquée depuis si longtemps. Encore une très belle histoire humaine, une histoire de solitude terrible.


Quel talent ! N'hésitez pas, lisez des bédés de Chabouté !

Publié dans bédés

Commenter cet article