Je suis la bête, d’Anne Sibran (France)

Publié le par sabine

sibran.gif Un livre exceptionnel.

C’est l’histoire d’un « enfant sauvage ». Une petite fille, abandonnée à  l’âge de 2 ans, est nourrie et élevée par une chatte « de cette race tellement farouche que jamais l’homme ne la voit ». Elle vit dans la forêt. Plusieurs années après, elle est retrouvée par un homme qui essaye de lui inculquer de force ce qu’il considère comme étant les bases de l’humanité : la position redressée, le langage, la religion… La petite fille est la narratrice de ce roman.

L’écriture, très travaillée, nous fait ressentir l’animalité, nous sommes du côté de « la bête », nous ressentons physiquement ce qui lui arrive. Les inventions verbales sont efficaces. Une écriture pas toujours facile à lire, car complètement étrangère à ce dont nous avons l’habitude.

C’est un livre inoubliable à ne pas rater.

« Tout ce savoir qu’ont les bêtes à tenir le silence, comme à marcher sur les fils invisibles d’une grande toile tissée d’herbes et de mousses. Mais sans réveiller l’araignée. (…) Et comment tout se tient près, chez les bêtes, à l’odeur, à la trace, au frôlement. Tandis que les hommes sont toujours dans le loin. »

Publié dans romans français

Commenter cet article

Odéon - Théâtre de l'Europe 02/01/2014 16:45

Les Bibliothèques de l'Odéon vous donnent rendez-vous le vendredi 24 janvier 2014 à 18h pour une lecture de "Je suis la bête" par Sophie Rodriguez.
Plus de renseignements au 01.44.85.40.40

Littérairement vôtre