L’enfant rieur, d’Henry Bauchau (Belgique)

Publié le par sabine

l-enfant-rieur.jpgLe récit de la vie de l’auteur dans les années 1913-1940, en Belgique. J’aime beaucoup les romans d’Henry Bauchau, et c’est une surprise, ce récit où je découvre l’enfant, l’adolescent et le jeune homme qu’il a été. L’écriture est totalement différente de ses romans, très simple, vive et facile. Une petite enfance marquée par la Première Guerre mondiale, la présence des militaires allemands, le passage du matériel de guerre, la pesanteur de l’occupation, les déménagements continuels. L’influence des enseignants, des amis, du grand frère Olivier sur le jeune Henry qui n’ose pas affirmer sa personnalité. La montée du nazisme en Allemagne si proche. Puis la guerre, Henry est officier. Une description assez minutieuse des errances de son escadron à bicyclette. C’est un récit vivant et intéressant. Je suis restée perplexe devant le remplacement du « je » par « mon personnage » et « il », ce qui me paraît artificiel et plutôt lourd. On sent le psychanalyste qu’il est devenu…

Commenter cet article