Les temps sauvages, de Ian Manouk (France)

Publié le par sabine

C’est la suite de Yeruldelgger. Une histoire un peu compliquée (est-ce moi ? Je trouve les romans policiers de plus en plus compliqués!), impliquant la Mongolie, la Russie, la Chine, et la France, impliquant des militaires qui se croient tout permis, et des politiciens prêts à tout pour arriver au pouvoir. Un trafic d’enfants qui partent voler en bandes partout en Europe, des assassinats « de haut vol » (c’est le cas de le dire, vous verrez!), un crime méticuleusement mis en scène pour impliquer Yeruldelgger, des manipulations compliquées,… Ce que j’ai apprécié : l’apparition de Zarza, un flic français bien dans le style « forte-tête » de Yeruldelgger, et qui va l’aider. Et bien sûr, les références à la situation économico-politique de la Mongolie dans son évolution suite à l’ancienne situation avec l’URSS, l’imbrication des coutumes anciennes et de la technologie moderne, la pollution omniprésente, ...

C’est bien écrit, les personnages sont bien campés, l’atmosphère bien rendue. C’est un roman policier agréable à lire, et qu’on a du mal à lâcher.

J’imaginerais bien Zarza comme héros du prochain livre… ?

Publié dans romans policiers

Commenter cet article

Marilys 25/02/2017 16:24

je ne suis pas sûre d'avoir bien compris le pourquoi du comment ( pourquoi le méchant était il déçu que la police ne trouve pas le cadavre et les indices qu'il avait laissés ), mais c'est vrai que c'est un livre qu'on a du mal à lâcher....et le mieux est de se laisser porter par l'histoire sans se poser de questions....!

sabine 25/02/2017 21:19

quelques fois, quand l'intrigue est un peu compliquée (comme dans ce roman), je me dis qu'il faudrait que je relise tout pour bien comprendre... mais il y a tant de livres qui m'attendent, que je n'ai jamais envie de relire un livre !