La mort du roi Tsongor, de Laurent Gaudé (France)

Publié le par sabine

Le roi Tsongor voulait marier sa fille Samilia à Kouame, mais Sango Kerim vient la réclamer, au nom d'un vieux serment d'enfance. Ces deux hommes sont à la tête d'armées importantes, et Tsongor, ne pouvant choisir entre eux, ne voit qu'une solution pour essayer d'éviter le pire : se tuer.

Mauvaise idée : une guerre sans fin va ravager la ville.

Avant de mourir, Tsongor a confié une mission à son plus jeune fils Souba : parcourir son immense royaume pour lui construire sept tombeaux. Tsongor va mourir, mais décide d'attendre le retour de Souba pour « payer son passage dans l'au-delà », c'est à dire que, mort, il reste à mi-chemin et se tient au courant du désastre, par l'intermédiaire de son fidèle ami Katabolonga.

Une tragédie épique, qui montre l'horreur et l'inutilité de la guerre, le sens de l'honneur sans réflexion, la haine et la violence des hommes. Il y a aussi la magie, on est en Afrique ! Encore un roman « extra-ordinaire » de Laurent Gaudé, dans le sens où ses récits sont peu communs, très personnels, et restent longtemps en mémoire. Testé à l'aveugle ;o), un Gaudé se reconnaît facilement. Un style fluide, qui se dévore.

Bon, c'est décidé, je vais lire tout Gaudé !

Un extrait, c'est Samilia qui parle : « Je n'ai rien voulu, pensait-elle, je n'ai fait qu'accepter ce que l'on m'offrait. Mon père me parlait de Kouame et avant même de le voir je l'ai aimé. Aujourd'hui, mes frères se préparent à une bataille. Personne ne me demande rien. Je suis là. Immobile. Je contemple les collines. Je suis une Tsongor. Il est temps de vouloir. Moi aussi, je livrerai bataille. Ils sont deux à me réclamer comme un dû. Je ne suis due à personne. Il est temps de vouloir. »

Publié dans romans français

Commenter cet article

Marilys 02/07/2016 16:55

oui, moi aussi , je lis tous ceux de la bibliothèque....et contrairement à certains auteurs ce n'est jamais la même histoire, je suis toujours surprise par la richesse de son imagination §